IMC : indice de masse corporelle 

 

   La prévalence de la sous-alimentation :

Pourquoi est-il important d’évaluer l’indice de masse corporelle ?

Les personnes qui sont à 80 % ou moins de leur poids corporel idéal par rapport à leur taille ont des risques accrus de présenter des problèmes associés à un état nutritionnel médiocre.

De plus, un faible indice de masse corporelle est associé à un taux de mortalité plus élevé chez les personnes hospitalisées et les personnes âgées qui résident dans la communauté.

Selon un conseiller de Filiassur assurance, il est important d’évaluer le poids corporel et la taille habituels de la personne.

Le poids pris à un moment donné ne fournit pas de renseignements sur les changements récents.

Le médecin doit donc demander à la personne quel est son poids corporel habituel et le comparer avec les données actuelles.

Une diminution de la taille peut être due à l’ostéoporose, un problème grave relié à l’alimentation, particulièrement chez les femmes ménopausées.

Une perte de taille de 2.5 à 7.5 cm peut indiquer une ostéoporose.

Outre le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), il est particulièrement utile de mesurer la circonférence de l’abdomen chez les personnes ayant un poids normal ou une surcharge pondérale.

Le tour de taille se mesure horizontalement, à l’endroit où le torse est le plus étroit, (entre la partie inférieure des côtes et la crête iliaque).

La personne dont on mesure la taille se tient debout, les pieds écartés d’environ 25 à 30 cm.

Celui qui prend la mesure se place à côté d’elle. Il faut bien évidemment ajuster le ruban à mesurer, sans trop serrer afin de ne pas trop resserrer les tissus mous.

Selon les conseillers de Filiassur assurances, les seuils du tour de taille permettent d’évaluer le risque pour la santé associé à un excès d’adiposité abdominale, plus particulièrement chez les personnes ayant un indice de masse corporelle compris entre 18.5 et 34.9.

Ces seuils ont été fixés en fonction du sexe :

– Hommes : tour de taille ≥ 102 cm.

– Femmes : tour de taille ≥ 88 cm.

Un tour de taille au-dessus de ces seuils est associé à un risque accru de plusieurs affections chroniques dont le diabète de type 2, la coronaropathie et l’hypertension.

La mesure du tour de taille ne donne pas davantage d’informations quant au risque pour la santé.

 

   Indice de masse corporelle (IMC) et niveau de risque pour la santé :

– Indice de masse corporelle (IMC) < 18.5 = poids insuffisant = un risque accru.

– Moindre risque = 18.5 – 24.9 = un poids normal.

– Risque accru = 25.0 – 29.9 = un excès de poids.

– Risque élevé = 30.0 – 34.9 = une obésité classe I.

– Risque très élevé = 35.0 – 39.9 = une obésité classe II.

– Indice de masse corporelle ≥ 40.0 = une obésité classe III = un risque extrêmement élevé.