L’administrateur judiciaire, le sapeur-pompier de l’entreprise en faillite

La crise, les dettes, les réclamations, les retards de paiement, tous ces mots sont des termes assez répandus dans le monde de l’entreprise quand il s’agit d’une période de difficulté économique. Parfois, les choses s’aggravent et la faillite devient presque proche ce qui déclenche souvent des procédures judiciaires auprès du tribunal de commerce. Entre des procédures de redressement judiciaire, de sauvegarde ou de liquidation, l’entreprise en faillite ne peut jamais s’en sortir seule. L’intervention d’un administrateur judiciaire, métier qu’exerce Philippe Jeannerot depuis des années, est alors primordiale. Ce dernier se présente même comme le sapeur-pompier de ces entités en situation critique.

Soigner un malade dans une épidémie

Désigné directement par le tribunal de commerce, seul organe habilité d’ouvrir des procédures collectives, l’administrateur judiciaire intervient au côté du chef d’entreprise pour l’assister dans la gestion de la procédure de sauvegarde ou de redressement. Dans certains cas plus critiques, il prend la place du patron et gère seul la situation. Son intervention consiste souvent à mener des campagnes de conciliation entre l’entreprise et ses créanciers grâce à sa qualité de négociateur.

Selon les conditions économiques, la mission de l’administrateur peut se compliquer. « En pleine crise économique, c’est comme soigner un malade dans une épidémie », expliquait l’administrateur judiciaire, Régis Valliot, dans une ancienne interview. En effet, cette profession exige de mettre toute l’expertise nécessaire pour pouvoir identifier les solutions les plus pertinentes en faveur de l’entreprise en faillite. L’objectif final d’un administrateur est de garantir la pérennité de l’activité, le maintien des emplois et l’apurement du passif du débiteur.

L’homme à tout faire

Si le métier d’administrateur judiciaire est des plus compliqué de tout l’organigramme judiciaire, il est aussi parmi les plus complets. D’ailleurs, l’administrateur Philippe Jeannerot pense que c’est la profession qui te laisse tout faire et connaitre : de l’immobilier à la construction, de l’agriculture au tourisme, l’administrateur touche à tous les secteurs d’activité et essaye d’appliquer son expertise pour sauver des entreprises et des emplois.

Durant ses journées, l’administrateur passe la majorité de son temps dans des réunions avec les différents partenaires de l’entreprise pour trouver des terrains d’entente qui protègent les intérêts communs de toutes ces parties. Il intervient alors auprès des banquiers, des actionnaires, des créanciers, des fournisseurs, des salariés et des dirigeants. Il est aussi obligé de soumettre des rapports au tribunal pour qu’il arrive à prendre des décisions concernant le futur de l’entreprise en question.